Boris Cyrulnik



A quatorze ans, Boris Cyrulnik découvre l'éthologie, en lisant un livre de l'entomologiste Henri Fabre. Dans les années soixante, ses études de médecine s'achevant, il se dirige vers l'éthologie, discipline alors très controversée. Redoutant la spécialisation, il se diversifie au maximum : éthologie, psychologie, neurologie, psychanalyse...


Désireux de décoder la machine humaine, Boris Cyrulnik parcourt le monde à la recherche d'informations. Voyages, colloques, conférences, lectures, cours, l'homme est infatigable. Sa réputation en tant qu'éthologue est grandissante ; sa contribution à légitimer cette science est capitale.


A partir des années 1980, Cyrulnik vulgarise son savoir grâce à ses livres : Mémoire de singe et paroles d'homme, Les vilains petits canards... Professeur, écrivain, Boris Cyrulnik mélange les genres, dans le but ultime de décoder l'être
humain.

Depuis plusieurs années, il a notamment développé et popularisé le concept de résilience, qui désigne le fait de se remettre psychologiquement d’une forte souffrance. Il est très demandé par les entreprises pour intervenir sur des sujets tels que le bien-être, la gestion de l’échec ou encore la spiritualité.

plus d'infos
contact@minds.com
Références clients
Etes vous sur de vouloir supprimer tous vos favoris ?
0 favoris
Sélectionnez vos profils favoris en cliquant sur
dans les pages profils, puis recevez votre sélection par mail......